ORIGINE DU NOM

Enée, fils du mortel Anchise et de la déesse Aphrodite, est un des héros de la guerre de Troie.

 

Nous retenons sa version latine, Æneas, plus proche de nous ; il est d’ailleurs chanté par l’illustre Virgile, dans l’Énéide, dont le titre romain original est « Aeneis ».

Æneas incarne un trait d’union entre notre héritage hellénique et latin, il trouve en effet son origine dans la mythologie grecque et fondera l’ancêtre de Rome ; ce que nous percevons également à travers lui, ce sont les descriptions originelles de bravoures et vertus militaires.

 

La traduction latine signifie par ailleurs « de cuivre », métal connu pour sa résistance aux éléments, ainsi que ses nombreuses autres vertus.

 

La représentation d’Æneas la plus populaire figure en un vase, exposé au Louvre, le dépeignant, à la suite de la prise de Troie, portant son père sur ses épaules. Nous y voyons un symbole de protection entière et de dévouement.